2 frères et moi pour ma première double pénétration !

Posté dans : Histoire Sexe d'Emilie | 0

Histoire-sexe-Emilie-en-double-pénétration

 

Coucou,

C’est encore moi, Emilie, qui revient pour vous raconter encore une expérience nouvelle, la première et sans doute pas dernière du genre ha ha ! Vous vous souvenez sans doute, petits pervers et perverses, que je vous ai raconté ma première fois en club, avec ces multiples orgasmes que j’ai pu vivre. Et bien en arrivant chez moi, je me suis rendu compte que j’avais récupéré un petit bout de papier, sur lequel avait été griffonné un nom ; sans doute une adresse Facebook !

Curieuse, même s’il était très tard, je suis allé voir sur mon portable et j’ai tapé l’adresse, afin de retrouver cette personne. Oui, voilà….c’était un gentil jeune homme, qui devait être un poil plus jeune que moi, avec qui j’avais eu une belle attirance, et que j’avais juste sucé au club, dans la grande pièce destinée aux partouzes. Apparemment, il devait avoir flashé sur moi ; ou bien il avait distribué cette adresse à toutes les jolies nanas de la boîte mdr !

Je laissai passer quelques jours, avant de me dire que ce serait sympa de le connaître davantage. J’ai donc créé un deuxième compte, plus anonyme et je lui ai envoyé un message, pour savoir ce qu’il attendait. Il se trouve qu’il avait bien flashé sur moi, et sur mon magnifique corset, ainsi que mes beaux seins, et qu’il avait envie, non pas de mieux me connaître, mais de renouveler l’expérience et faire une petite baise sympa. Je me suis dit pourquoi pas, mais une simple baise, c’est justement ce que j’essayai d’éviter depuis ma séparation, j’avais vraiment envie de nouveautés… donc clairement je lui signalais ce fait là. Lui demandant s’il ne voulait pas un peu corser l’affaire.

« si tu veux, on peut se voir avec mon frère… »

Voilà qui était intéressant ! je lui en demandais plus et il me racontait qu’il lui était déjà arrivé de faire des plans à trois avec son frère, dont il m’envoyait la photo et qui n’était pas du tout dégueu non plus, même mieux à vrai dire ! J’acceptai donc le concept, et je proposais un rendez vous dans un petit hôtel sympa de la ville, assez discret où je m’étais déjà rendu par le passé, avec des ex.

Le jour arriva, et je m’habillai en conséquence. Exit le corset je mettais un soutien-gorge blanc, string assorti, avec des bas résilles de la même couleur ; et j’enfilai par-dessus une petite robe d’été facile à retirer ; me voilà prête pour un joli petit moment. Arrivée sur les lieux, je faisais donc la connaissance avec Bastien et Brice, deux frères très sympas, forcément très proches ; mais très drôles et à mille lieux d’une quelconque perversité qu’on aurait pu penser au préalable. Une fois la soirée suffisamment arrosée, nous sommes montés tous les trois dans la chambre.

Et, pour donner le départ, j’ai tout simplement retiré ma robe devant eux, leur montrant mon joli ensemble, avant de m’allonger sur le lit, les attendant. Ils n’en demandaient pas mieux et ils se déshabillèrent tout deux, tout en plaisantant toujours. Je voyais à leur boxer déformé qu’ils bandaient déjà pas mal, j’avais hâte de savoir comment ça allait se passer…

histoire-érotique-de-double-pénétration-d-Emilie

Brice, celui que je connaissais a donc sorti sa queue et il est venu tout simplement me la mettre dans ma bouche, tout en retirant mon soutif. Je reconnus la saveur de sa pine que j’engloutissais littéralement dans ma bouche, malaxant ses couilles pendant qu’il léchait mes mamelons. Pendant ce temps Bastien s’était mis entre mes jambes et s’occupait de ma petite chatte, retirant mon string avant de passer sa langue sur mon clito, le faisait gonfler de désir. Sa langue était experte, il la passait partout avec une belle délicatesse, j’étais aux anges. Puis je sentis un doigt pénétrer mon intimité et je gémis de plaisir. Il commença à me baiser la chatte avec ses doigts longs et fins, ces trois doigts remplaçaient divinement bien une bite, et j’avalais celle de Brice bien volontiers pour montrer mon engouement. Ces préliminaires durèrent une vingtaine de minutes, les deux alternant leur poste, j’eus donc la bite de Bastien dans ma bouche, plus fine mais plus longue, et je le branlais activement en le regardant, et en salivant sur son membre. Brice décida alors de me prendre, en missionnaire. Je sentis sa grosse queue entrer en moi, et j’étais tellement mouillée que je ne sentais pas grand-chose, je lui demandais de bien me bourrer, bien au fond pour que je puisse prendre mon pied. C’était tellement bon de me faire prendre tout en suçant, c’est une sensation de laisser aller que je n’oublierai jamais.

Brice me saisit aux hanches, me fit descendre du lit et me fit monter sur lui, que je le baise à mon tour, chose que je fis bien volontiers car c’était un bon moyen pour que je jouisse. Mais je sentis alors Bastien qui me faisait me courber devant son frère, et qui cherchait un moyen de me prendre aussi… une double pénétration ! Je n’avais jamais songé à faire ça ! Sa queue rejoint celle de son frère, sans aucune gêne et mon trou dut s’élargir pour accueillir les deux membres, qui me poutraient à tour de rôle. Je criais comme une chienne, ma chatte était plus qu’un trou béant et au bout de quelques minutes d’un tel traitement je jouis comme une salope, les doigts de Brice dans ma bouche pour m’empêcher de crier. Soudain c’est Bastien qui ne pouvait plus se retenir, il se dressa et m’éjacula sur le cul, je sentis son foutre éclater sur mes fesses pendant qu’il lâchait un râle. C’est finalement Brice qui tint le plus longtemps, avant de se lever aussi et de se branler devant ma bouche, langue sortie, pour pouvoir me juter dans la gorge. J’accueillis son foutre avec délice, et, ne voulant pas l’avaler, je fis tout couler le long de mon cou.

Voilà donc comment j’ai baisé deux gars en même temps, une expérience que j’ai renouvelé depuis !

Pour vivre votre fantasme, au tel avec EMILIE :

Pour écouter EMILIE raconter ses récits sexe par tel :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *