Baise à la plage avec un bel inconnu

Bonne-baise-en-trio-pour-Karina-récit-coquin

Bonsoir les chéris,

C’est de nouveau Karina, la jeune Nicoise, âgée de 24 ans, et qui travaille comme agent immobilier….vous vous souvenez je suppose, que je vous ai raconté comme je me suis faite tatouée il y a quelques années, et comment je ne sais pas pourquoi, les hommes et les nanas craquent autant sur moi ; peut être est ce mon décolleté pigeonnant qui les fait fondre…c’est du moins ce qu’il s’est passé pour cette histoire que je vais vous raconter aujourd’hui.

Elle s’est passée la semaine dernière, car à Nice, ça y est c’est le retour du beau temps, donc étant célibataire, je passe souvent mes soirées et mes week end en terrasses de café, bronzant un peu au soleil.

Pour bronzer un maximum, je sortais de ma mini en paréo, avec au-dessous un maillot de bain deux pièces, pour qu’on puisse voir mes nichons et mes tatouages. Je m’installais donc en terrasse, même si sur la plage il y avait déjà pas mal de monde. Le temps passe, pour m’occuper je regarde les gens qui passent, et rapidement, la chaleur aidant, je fais comme mes voisins et je retire mon pareo, dévoilant ma belle poitrine magnifiquement mise en valeur dans mon maillot bleu marine.

Et là, juste devant moi, à quelques mètres sur la plage, je vois un gars qui n’arrête pas de me scruter.

Il doit être à 5 ou 8 mètres de moi, sur le ventre, et accompagné par une nana, qui vu comme elle le touche, doit être sa copine. Et pourtant, il ne cesse de me regarder. Son visage est pas mal, je le soupçonne métisse, de larges épaules. Un dos assez sculpté. Bien entendu, quand je vois l’effet que je lui fais, je passe souvent ma main sur ma poitrine, faisant mine de ne pas la regarder, cachée derrière mes lunettes de soleil. J’essaye de l’exciter à mort et il ne parvient pas à détacher son regard de moi.

Alors, pour être un peu joueuse, je paye ma conso, prend mon sac de plage et je me lève de ma chaise, et je vais sur la plage. Je passe devant le couple, sa nana s’est endormie près de lui, je passe à quelques centimètres de lui et j’en profite pour mater son beau boule, bien ferme bien musclé ; je m’imagine qu’il doit avoir une belle queue, bien grosse et que j’aimerais qu’il me la plante dans la chatte. Je pose mon paréo et mon sac, à quelques mètres du couple, et jetant un dernier regard vers lui, le voyant tourné vers moi, je vais me baigner.

L’eau est un peu froide, il n’y a pas grand monde mais n’étant pas frileuse, je parviens à m’enfoncer dans l’onde jusqu’à la taille. Et j’attends patiemment. Quelques minutes, et je sens une présence derrière moi, et deux mains viennent se plaquer sur mes hanches. Je n’ai nul besoin de me retourner pour savoir qui c’est. Je me retourne quand même et je lui souris.

« on va se mettre là bas ? » lui dis je en lui montrant une sorte de crique où nous serions plus à notre aise.

Karina-jeune-salope-raconte-ses-aventures-sexe

Il me fait un signe de la tête et nous partons à la nage un peu plus à l’écart. Mais la crique est malheureusement occupée, et nous ne pouvons pas faire grand-chose. Nous avons l’eau à la hauteur de la poitrine et je décide alors de me plaquer contre lui, dandinant mes fesses contre son maillot. Je ne tarde pas à sentir la réaction escomptée et je sens une raideur assez phénoménale entre les jambes…. Miam.

Puis, je reste tournée et je sens ses mains qui se reposent sur mes hanches, et la première descend le long de ma cuisse avant de remonter sous mon maillot, sans même poser la question ! Il fait alors doucement descendre mon maillot dans l’onde, je suis cul nu devant lui, et même s’il l’aperçoit à peine je sens à sa respiration qu’il aime ce qu’il tâte. Et il avance même sa main sur ma chatte maintenant ! Je sens ses doigts qui jouent avec mon clito, qui le titille, puis il se met à caresser ma chatte, jouant avec mes lèvres.

Il est à la fois doux dans ces mouvements, il ne commence pas direct à me doigter, mais je sens qu’il se retient d’aller plus loin, peut être a-t-il peur que sa femme ne remarque son absence. Ca m’est égal, moi j’ai envie de m’amuser. Pendant qu’il commence à insérer un doigt dans mon intimité, je baisse moi aussi son maillot et je dévoile son sexe, il est comme je l’imaginais, assez énorme, et en plus il ne bande pas encore totalement. Je me retourne alors face à lui et je le laisse doigter ma chatte pendant que je commence à branler sa pine dans l’eau. C’est une sensation totalement nouvelle, j’avais jamais encore fait ça dans l’eau comme ça ; c’est pas facile d’ailleurs de branler un mec sous l’eau, ça va assez lentement, surtout quand son sexe est aussi gros.

J’ai toujours son doigt dans ma chatte qui me fouille. Je décide alors de plonger la tête sous l’eau et de faire comme dans un film porno, j’attrape sa queue et je la prends en bouche, je commence à la sucer sous l’eau, l’avalant le plus possible tout en retenant ma respiration, juste pour le fun. Je la sens grossir encore dans ma bouche c’est tellement bon que je ne pense qu’à une chose, qu’il me baise. Je remonte à la surface, et je le vois souriant, prêt à se jeter sur moi. Il me retourne alors et il me plante sa queue devant ma chatte, je le sens qui joue avec et j’écarte mes lèvres pour mieux l’accueillir. Il me pénètre alors et je le sens s’enfoncer en moi comme avec un pieu, heureusement que je suis dans l’eau car il m’aurait défoncé.

Il commence à s’activer alors en moi de plus en plus rapidement, il me laboure la chatte et même dans l’eau il parvient à me faire jouir. Il jouit aussi, en se retirant et je vois le foutre dans l’eau se répandre…. Puis il part et rejoint la plage visiblement pressé…

Ça a pas duré longtemps mais quel pied !

Pour vivre votre fantasme, au tel avec KARINA :

Pour écouter KARINA raconter ses récits sexe par tel :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *