Baise entre filles : la première fois d’une coquine !

Karina-auteure-dhistoires-sexe-réelles

Me revoilà !

La jeune Karina, de 24 ans, Niçoise au sang chaud venue vous raconter ses petites anecdotes sexuelles… et aujourd’hui je vais vous raconter comment j’ai initié une femme au plaisir lesbien. Pour ma part, je me suis toujours pensé bi ; j’ai toujours maté à la fois des hommes, et des femmes dans la rue, et quand j’ai eu l’opportunité de goûter à une jeune femme, j’ai non seulement pas détesté, mais j’ai vraiment adoré ; c’était une évidence même ! J’en parlais assez ouvertement avec mon groupe d’amis. Et là, passage à l’acte.
Eté 2015. On est invité avec mes amis à une grosse grosse soirée dans une villa de Nice. Quand je dis grosse soirée, c’est environ 200 personnes, alcool à foison, musique à fond jusqu’à point d’heure. Evidemment pour la soirée, moi qui suis d’habitude plutôt discrète, je décide là de mettre mes arguments en valeur avec une robe hyper décolletée, des talons hauts. Une bombe.

Mes potes me complimentent, tous veulent sans doute me baiser mais je ne baise pas avec les amis, et ils le savent. La soirée démarre, on est tout un peu éparpillés et on boit pas mal, ce qui délient les langues vous le savez. Et un pote débarque, et vient me murmurer à l’oreille une proposition assez originale.

« y a une nana ici qui veut tester la baise avec une femme, elle cherche une nana douce capable de l’initier, donc j’ai pensé à toi ».

Intéressant ! J’ai jamais été initiatrice jusqu’alors. Je lui demande de me la montrer et il me montre une petite blondinette, elle doit avoir une vingtaine d’années ; et porte elle aussi une jolie robe bleu turquoise, avec certes moins de poitrine et de cul que moi, mais un joli visage.

Karina-et-ses-gros-seins

Ayant assez bu pour faire n’importe quoi, je décide donc d’aller l’aborder clairement, et voir si je lui plais. Chris est gênée ; mais elle remue la tête en regardant ses pieds. Je lui prends alors la main et je l’entraîne au cœur de la maison, à la recherche d’un coin tranquille. On est pas les seuls en effet à vouloir se faire plaisir, à entendre ce qui se gémit derrière les portes. Finalement, on trouve une petite chambre inoccupée, du moins qui l’est désormais quand je vois les draps froissés. Je ferme la porte à clé et j’entraîne Chris sur le lit.

Elle a bu elle aussi mais pas encore assez pour être désinhibée. Je la pousse donc sur le lit et je grimpe sur elle, remontant par la même occasion sa robe pour découvrir sa culotte. Puis, sans la laisser réagir je l’embrasse à pleine bouche, laissant pénétrer ma langue, roulant sur la sienne et mordillant sa lèvre inférieure puis supérieure. Tout en goûtant sa bouche, ma main descend sur sa culotte et commence à frotter contre son clito, lentement et en restant bien sur le tissu. Chris se laisse faire et écarte même mieux les cuisses. Alors je passe sous la culotte et découvre sa légère toison pubienne, et son clito déjà tout gonflé. Elle gémit de plaisir, elle aime ça.

Je n’ai plus qu’à descendre lentement, passant ma main sur ses seins, les effleurant à peine, embrassant son corps, sortant légèrement ma langue pour mouiller son nombril. Et me voilà donc en face de son sexe. Magnifique. Lèvres charnues. Rosées. Je vois déjà de la mouille s’échapper de sa chatte et elle ferme les yeux en gémissant de plaisir. Je n’ai plus qu’à avancer ma langue et donner le premier coup de langue sur son sexe. Passer lentement sur ses lèvres, repasser encore, les ouvrant sur mon passage. Chris est aux anges.

Elle gémit de plus en plus fort. Elle caresse ses seins qu’elle a sortis de son soutif, et je me mets à les titiller, tout en continuant son premier cunni. Je donne des coups de langue sur son clito maintenant, je le mets entier dans ma bouche et je le suce, profondément.

Je sens qu’elle vient. Déjà ! Je monte alors mon doigt et je lui mets dans la bouche, pour qu’elle le lèche, et je le redescends afin de le faire pénétrer dans sa jolie chatte. Il entre facilement, tant elle est trempée cette nana ; et je la pénètre de deux doigts, puis de trois. Je la baise ainsi tout en la léchant et naturellement elle se met à jouir rapidement, son bas ventre monte et descends, elle écarte les cuisses et pousse un grand cri de plaisir. Hummm, apparemment elle a adoré ça. Je commence alors à me relever et là, la main de Chris me retient, et je ne comprends pas au début pourquoi.

« A moi maintenant, je veux goûter ta chatte ! »

Et c’est à son tour de me retourner, cette fois ci sur le ventre et sur le lit. Elle descend du lit et remonte ma robe, dévoilant mon petit cul. Elle baisse alors mon string, et complètement à l’aise, écarte mes fesses avant de glisser sa langue à l’intérieur. Je sens sa petite langue passer sur mon anus, puis me mouiller toute la raie. Puis chris descend et vient me lécher le sexe, comme je viens de le faire. Elle se débrouille bien la salope, elle me lèche bien la chatte, faisant les contours de mes lèvres ou gobant mon clito, je prends un réel plaisir et je tiens ses cheveux pour la forcer à bien me brouter, à être sauvage.

Oh la garce me doigte aussi, trois doigts qui entrent et fouillent ma chatte, je suis aux anges, je gémis de plus en plus et je dois bouffer les draps pour ne pas crier plus fort encore. Mon orgasme monte et je me libère, je ruisselle de mouille et chris en a sur tout le visage. Elle revient m’embrasser en riant, et nous restons là toutes les deux, profitant de nos corps par des caresses encore érotiques.

Voilà comment j’ai initié une jolie femme !

Pour vivre votre fantasme, au tel avec KARINA :

Pour écouter KARINA raconter ses récits sexe par tel :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *