Eric, un très bon coup mais pas disponible…

Posté dans : Histoire Sexe d'Anne | 0

je baise avec le mec de ma fille

C’est à nouveau moi, la jolie Anne. j’ai 50 ans. Chatain. Cheveux mi longs. Yeux marrons. J’essaye de m’entretenir en faisant une heure de sport par jour, du coup mon corps est toujours au top et plaît aux hommes. Pas de chirurgie, que du naturel en plus. Et bien entendu, vous vous en doutez, j’aime le sexe. Une vraie MILF sans enfants à la maison, ni même un mari donc du temps pour m’amuser désormais.

En parlant d’enfants, j’ai fait une bêtise ! je vais vous la raconter. J’ai une fille de 25 ans qui s’appelle Emmanuelle. Elle est partie de la maison mais on reste très proche, et bien entendu elle me raconte tous ses malheurs avec ses chéris. Elle était à l’époque en couple avec Eric, un jeune prof de gymnastique pas dégueu du tout. Ma fille a bon goût. Problème. Elle m’appelle un soir en pleurant pour me dire qu’elle le soupçonne de la tromper avec une nana de son cours. La pauvre elle me fait de la peine, j’essaye de la consoler mais étant passé par là, je sais que c’est pas évident. Je raccroche. Et le lendemain, je fais ma bêtise, je dois en avoir le cœur net, je lui envoies un mess et je lui demande de passer chez moi entre midi et deux pour récupérer un papier pour Emma. Il accepte, n’étant bien sûr pas au courant que nous avons des doutes sur lui.

Le but est donc de le confronter et de le faire avouer. Ce matin là je ne bosse pas et je suis chez moi, en nuisette et string comme d’habitude. Quand Eric sonne, je n’ai même pas envie de m’habiller, je compte même pas le faire entrer et lui dire en face que c’est un fils de pute. Je lui ouvre et je le découvre, habillé d’un petit short et débardeur, muscles saillants. Il est venu juste après son dernier cours le coquin. Je le fais entrer pour lui parler, ne pouvant m’empêcher de mater son boule derrière lui. Puis il s’assoit sur le canapé et me dit qu’il est crevé, il attend que je lui donne le papier pour ma fille.

Je passe derrière lui et je commence à masser ses épaules, ses trapèzes. Je compte lui dire que c’est un enfoiré et le foutre dehors mais sa peau est si douce, que je descends automatiquement sur son torse, m’égarant dans ses poils. Il se laisse faire. L’enfoiré. Le massage devient de plus en plus sensuel et là j’ai cette idée en tête. C’est un test comme un autre. Je monte sur le canapé, me met face à lui avant de remonter ma nuisette , et je plaque mon string à quelques centimètres de son visage. Le test est rapidement réussi, puisqu’il l’écarte légèrement et commence à me lécher le sexe, passant sa langue sur mon clito et le titillant. Quel connard ! Mais qu’il le fait bien ! Il plaque ses mains sur mon cul et m’attire vers lui et continue de me lécher, descendant vers mes lèvres déjà bien mouillées. Je gémis et lui demande de me bouffer la chatte, encore.

 

Anne se fait prendre par son gendre

Il me dévore alors le minou, retirant une main de mes fesses pour titiller mes lèvres, il m’enfonce alors deux doigts dans la chatte et me pénètre bien avec eux, je gémis comme une salope, tirant ses cheveux. Je reste ainsi dix bonnes minutes, puis je descends, je retire son short et son boxer et je découvre sa belle queue droite. Je ne fais ni une ni deux et je l’engouffre dans ma bouche sans rechigner, lui laissant ma chatte à doigter, et lui demandant de me fesser car je suis une grosse coquine. J’ai son sexe dans ma bouche, son gland est bien chaud et j’adore le lécher goulument. Je malaxe ses couilles bien pleines, il les rase et elles sont si douces, son sexe aussi est vraiment énorme, bien fait et bien rasé. Ça fait plaisir de le sucer et je m’applique bien. Je sens que ça lui plaît car il me doigte de plus en plus fort ! Je me dis que ma fille a bien de la chance de se faire baiser ainsi. Je lâche alors sa queue et je me mets sur le canapé, à 4 pattes. Je retire mon string et me retourne en lui disant que je veux qu’il me baise mon petit trou. Oui, vous ne rêvez pas. Je veux qu’il m’encule. Eric ne se démonte pas, il mouille le bout de son sexe et se présente devant mon anus. J’avais aucune envie de me faire prendre la chatte par un gars qui ne met pas de capote et se tape des nanas. Le cul par contre…. Je lui demande d’y aller doucement et il vient coller sa langue contre ma raie, me la mouillant avant de s’occuper de mon anus, le léchant pour l’ouvrir le plus possible. Quelle belle sensation ! Puis je lui dis sodomise moi ; il met son gland contre mon cul et le fait entrer doucement. Je sens sa queue entrer dans mon cul, centimètre par centimètre jusqu’à ce qu’il me remplisse totalement ! Que c’est bon bordel ! Puis il commence à bouger et je suis au paradis ! Quel sexe énorme !! En deux trois vas et vient j’arrive déjà à l’orgasme, je bouffe le coussin pour ne pas crier plus fort et ce n’est que le début. Une fois mon cul ouvert il se met à me labourer le cul, me prenant par les hanches pour m’enculer le plus loin possible. Je me mets à hurler davantage, lui demandant de continuer et de tout lâcher dans mon cul. Ca l’excite à mort cet enfoiré car au bout de trois minutes je sens son liquide chaud m’envahir le cul et couler dans mes fesses, j’ai du foutre plein le canapé. Je suis morte.

Eric s’en va, avec un papier imaginaire ; le soir j’appelais ma fille pour dire qu’Eric était un gars bien, et de rester avec lui, mais avec capotes !

 

Pour vivre votre fantasme, au tel avec ANNE :

Pour écouter ANNE raconter ses récits sexe par tel :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *